Imprimer

Métiers et formations

Textile - Habillement - Cuir

Ingénieur textile

Ingénieur textile

Avecle développement des tissus antibactériens,anti- tache, parfumés (grâce à unemicro-encapsulation) ou résistants à des températures extrêmement élevées, lesecteur textile est en constante évolution, et ce, grâce à l'ingénieur textile.

  • Niveau d'accès : bac + 2
  • Salaire débutant: 2500 €
  • Statut(s) : Statut salarié
  • Secteur(s) professionnel(s) : Automobile, Construction navale, ferroviaire etaéronautique,
    Mode et industrie textile
  • Centre(s) d'intérêt :J'aime bouger, Je rêve de travailler à l'étranger

Nature du travail

Plusieurs métiers

Il n'y a pas un ingénieur textile, mais plusieurs. Dans la grandedistribution, il est chargé d'assurer les visites auprès des usines defabrication dans les pays étrangers. Il peut aussi être responsable deproduction, ingénieur méthodes ou assumer une fonction commerciale ou faire dela recherche en laboratoire...

Un rôle commercial

En tout début de la chaîne, l'ingénieur textile peut être responsable de l'achat des matières premières, appelé « sourcing », en accord avec le cahier des charges établi par le bureau de style. C'est un rôle d'interface. Il est aussi chargé de l'évaluation des fournisseurs en termes de prix, qualité et délais. En bout de chaîne, il cherchera à placer ses produits dans les secteurs clients.

La recherche et l'innovation

En relation avec les services vente, marketing, production, l'ingénieur textile peut être chargé de mettre au point de nouveaux produits et procédés de transformation, en s'appuyant sur une veille technologique. Par exemple, créer un textile résistant aux frottements et aux taches pour les sièges de trains.

 

Compétences requises

À la pointe de l'actualité

Pour gagner de nouvelles parts de marché, l'ingénieur textile doit effectuer une veille vigilante sur toutes les innovations dans le domaine de la chimie, susceptibles d'être reprises.

Bilingue

Avec les déplacements fréquents à l'étranger, il est absolument indispensable de bien maîtriser l'anglais, langue du commerce par excellence.

 

Accès au métier

Pour accéder à ce métier, un bac + 5 est nécessaire. Seules 4 écoles d'ingénieurs ont investi le créneau du textile. Mais ce n'est pas la seule voie d'accès possible. À noter : 10 % à 15 % des recrutements concernent les titulaires d'un bac + 2. L'expérience professionnelle et la promotion interne permettent ensuite d'évoluer.


Niveau bac +2

  • BTS productique textile, options filature ; bonneterie ; tissage et ennoblissement. 

 

Niveau bac + 5

  • Diplôme d'école d'ingénieurs : Institut textile et chimique de Lyon (ITECH) ; École nationale supérieure des arts et industries textiles de Roubaix (ENSAIT) ; l'École nationale supérieure d'ingénieurs Sud Alsace (ENSISA) ; l'École des hautes études d'ingénieur (HEI).

 

Source : ONISEP

Pour en savoir plus