Imprimer

Métiers et formations

Métiers transversaux

Responsable d’équipe logistique

Responsable d’équipe logistique : un encadrement de proximité

Organiser le travail de chacun, motiver les employés, vérifier la qualité des opérations, gérer les imprévus, former les nouveaux arrivants, participer à la recherche d’amélioration. Les tâches sont variées pour le responsable d’équipe logistique. Un métier qui demande le sens de l’organisation et des relations humaines.

« J’organise et contrôle le travail d’une équipe de douze employés logistiques, explique Yann Andrieux responsable d’équipe à la plate forme logistique de Super U à Plaintel, près de ST Brieuc. Un entrepôt qui réceptionne les produits, les stocke et les livre aux magasins de la région. « Chaque jour, on a des volumes différents à traiter. Une bonne anticipation, c’est la clé de la réussite ». La journée de Yann Andrieux commence par la définition du plan de charge. « Il s’agit de mettre des hommes en face des différentes tâches en fonction des commandes de la veille. Il n’y a pas de postes spécifiques de caristes ou de préparateurs de commande, chaque employé logistique peut exercer selon les besoins l’une ou l’autre de ces fonctions. J’évite cependant de changer les gens de poste sans arrêt. »

Animer une équipe

Les employés prennent connaissance du poste où ils vont travailler au cours du « briefing » de début de journée. Là, le responsable d’équipe va commenter le plan de charge. Il peut aussi donner des informations sur les résultats de l’entreprise, les remontées des magasins. Ensuite il s’assure que chacun est bien à son poste et contrôle la qualité du travail. « Je dois être à l’écoute pour que tout se déroule au mieux dans l’entrepôt. Il faut souvent expliquer les objectifs de l’entreprise, discuter, examiner les difficultés rencontrées et chercher des améliorations ». A tout moment un imprévu peut interrompre le bon déroulement des opérations. Un camion qui n’arrive pas dans les temps, un problème informatique, une palette qui tombe, les problèmes ne manquent pas… Il faut, à chaque fois, prendre une décision rapide et adaptée au problème.

Responsable du personnel, Yann Andrieux gère les congés et participe aux embauches. Il assure le suivi et l’évaluation individuelle en fonction de critères de qualité, de productivité et de comportement définis par l’entreprise. Evaluation importante puisqu’elle détermine une partie du salaire. Il est attentif à l’intégration des nouveaux et leur délivre l’autorisation de conduite interne. « Ils doivent réussir un parcours : slalomer entre des cônes, se garer… Je leur montre les contrôles journaliers à effectuer sur les engins... »

Il participe également à des réunions pour bien intégrer les objectifs de l’entreprise, faire remonter les problèmes rencontrés sur le terrain et proposer des améliorations. « Ce qui est intéressant, conclut Yann Andrieux, c’est que l’on est impliqué dans son travail. On a des objectifs à tenir, à nous de nous organiser pour y arriver. Le plus difficile, parfois, c’est de gérer le caractère et les humeurs de chacun ! Mais c’est aussi tout l’intérêt de la fonction, il faut apaiser, expliquer. On doit savoir écouter mais on n’est pas un copain, on est plutôt là pour donner l’exemple et être un recours face aux difficultés. »

Parcours

« La logistique, c’est un secteur où l’on peut progresser même si l’on n’a pas fait au départ les études qui correspondent », explique Yann Andrieux. C’est en effet après un CAP de pâtissier et quelques années d‘intérim divers qu’il est embauché à système U. Il y exerce toutes les fonctions possibles d’employé logistique : cariste, préparateur de commande, réceptionnaire…avant d’être promu responsable d’équipe logistique.

 

Source : Nadoz.org

Voir la fiche vidéo

bac techno STG spécialité mercatique