Imprimer

Métiers et formations

Métallurgie

Qualiticien(ne)

Qualiticien(ne)

Voitures, téléviseurs ou pots de yaourt : le qualiticien est là pour garantir la qualité des produits fabriqués par son entreprise. De leur conception à leur commercialisation, il intervient à tous les stades de la fabrication.

  • Niveau d'accès : bac + 3
  • Salaire débutant: 2000  € 
  • Statut(s) : Statut salarié 
  • Métiers Associés : Animateur(trice) qualité, Auditeur(trice) qualité, oordinateur(trice) des améliorations des processus d'entreprise, Directeur(trice) qualité, Ingénieur(e) de l'industrie et des Mines (contrôle-qualité), Ingénieur(e) d'études, Ingénieur(e) en recherche appliquée , Ingénieur(e) qualité, Ingénieur(e)-concepteur(trice) études, Métrologue, Responsable de bureau d'études, Responsable démarche retour d'expérience (REX), Responsable développement en informatique industrielle, Responsable du qualité innovation intelligence économique , Responsable projet d'automatisation de processus, Responsable qualité, Technicien(ne) analyste, contrôle qualité, contrôle qualité et de métrologie, de contrôle non destructif (qualité), garantie qualité, qualité, responsable laboratoire, supérieur(e) en conception et méthode, supérieur(e) territorial(e) (ingénierie gestion technique), supérieur(e) territorial(e) (prévention ou gestion des risques, hygiène)
  • Secteur(s) professionnel(s) : multisecteurs 
  • Centre(s) d'intérêt : Enquêter, analyser l'information, je veux en faire mon travail, J'ai le sens du contact, Je suis branché high tech

 

Nature du travail

Un métier, quatre spécialités

Garant de la qualité à chaque stade de la production (conception du produit, fabrication industrielle, emballage, livraison...), le qualiticien peut se spécialiser dans ces différents stades.

Auditeur qualité

Auditeur qualité, il évalue la démarche qualité de l'entreprise. En externe, l'auditeur vérifie que les moyens utilisés répondent aux normes de qualité en vigueur. Si tout est conforme, il délivre à l'entreprise une certification. En interne, il analyse le fonctionnement de son entreprise, identifie les sources de non-qualité.

Technicien et animateur qualité

Chargé du contrôle de la qualité, le technicien établit les procédures de contrôle. Il peut aussi installer des indicateurs ou des tableaux de bord pour informer le personnel du niveau de qualité atteint.


L'animateur qualité, enfin, organise des séances d'information pour sensibiliser les salariés et les amener à respecter les consignes imposées. Il propose également des sessions de formation.

 

Compétences requises

Spécialiste d'un domaine

Le qualiticien doit d'abord bien connaître un domaine technique : fabrication mécanique, construction électrique ou procédés chimiques, selon les cas. La maîtrise des outils de la qualité lui est également indispensable, notamment les statistiques, les méthodes de résolution de problèmes ou les techniques de mesure.

Un homme de terrain

Rigoureux, méthodique et persévérant, il doit connaître le terrain, maîtriser les mécanismes de l'entreprise et disposer de solides capacités d'analyse.

Qualités de communicant

Défenseur de la qualité auprès des différents services, il doit aussi savoir communiquer et se montrer diplomate pour faire respecter les règles définies dans le cadre de la politique qualité de la société. À lui de sensibiliser efficacement le personnel à son message, en faisant preuve d'écoute et de disponibilité, mais aussi de persuasion. Côté animation, il doit savoir gérer une réunion, mener un débat, prendre la parole en public.

 

Accès au métier

Formations spécifiques à bac+2 et bac+3

La première formation de qualiticien débute à bac + 2, le DUT qualité logistique industrielle et organisation, option métrologie et gestion de la qualité, ainsi que organisation et gestion des flux mènent à des postes de technicien de contrôle, d'animateur, voire, après quelques années d'expérience, de responsable qualité en PME.


Mais les formations spécifiques à la qualité commencent surtout à bac + 3, avec de nombreuses licences professionnelles.

  • Les licences gestion de la production industrielle et management des organisations proposent ainsi plusieurs options axées sur la qualité. Elles préparent à des fonctions de technicien, d'animateur et, surtout, de responsable qualité en PME.
  • S'il n'existe aucune école d'ingénieurs spécialisée en qualité, certaines proposent des modules spécifiques en la matière. Les ingénieurs occupent souvent des fonctions d'auditeur interne (spécialisé dans l'expertise technique) ou de responsable qualité. 
  • Il existe également plusieurs masters professionnels (diplômes universitaires de niveau bac + 5) qui permettent d'accéder à des fonctions d'audit ou de responsable qualité, tout particulièrement dans les grandes entreprises. Ces diplômes sont généralement centrés sur un secteur bien précis : qualité en agroalimentaire, bioservices, construction, analyses chimiques, santé, électronique

 

Source : ONISEP

Pour en savoir plus