Imprimer

Métiers et formations

Métallurgie

Opérateur(trice) sur machine à commande numérique

Opérateur(trice) sur machine à commande numérique

Partout où les machines à commande numérique sont présentes, l'opérateur est là pour les programmer, les alimenter, les décharger, veiller à ce que tout se passe au mieux, tout au long de la chaîne de fabrication.

 

  • Niveau d'accès : bac ou équivalent
  • Salaire débutant: 1700  € 
  • Statut(s) : Statut salarié 
  • Synonymes : Préparateur programmateur commandes numériques, Régleur(se) sur machines-outils à commandes numériques, Technicien(ne) en préparation programmation commandes numériques 
  • Métiers Associés : Fraiseur(se) sur machines conventionnelles et à commande numérique, Monteur(se) régleur(se) de systèmes mécaniques et automatisés, Opérateur(trice) de production (décolletage), Opérateur(trice) d'usinage sur machine à commande numérique, en techniques d'usinage option tournage ou fraisage, régleur(se) sur fraiseuse, régleur(se) sur tour, sur machine de production électrique, Responsable de production (décolletage), Technicien(ne) contrôle qualité environnement (décolletage), études et méthodes (décolletage), régleur(se) sur machine de décolletage, régleur(se) sur machines transfert (décolletage), régleur(se) sur machines-outils à commande numérique (MOCN), régleur(se) sur tour automatique (décolletage), Tourneur(euse) fraiseur(euse), Tourneur(se) sur machines conventionnelles et à commande numérique 
  • Secteur(s) professionnel(s) : Automobile, Construction navale, ferroviaire et aéronautique, Electronique - Electrotechnique, Mécanique - Métallurgie
  • Centre(s) d'intérêt : Je suis branché high tech

 

Nature du travail

Fabriquer par usinage

L'opérateur conduit une (ou plusieurs) machine(s) à commande numérique (tour, perceuse, rectifieuse, fraiseuse...) pilotée(s) par un programme informatique. Ces machines fabriquent des pièces mécaniques (boîtes de vitesses, moteurs...) par usinage, c'est-à-dire en enlevant du métal.

Lancer et gérer la production

Dans le cadre du lancement et du suivi d'une production en série, l'opérateur commence par préparer le travail de fabrication. Il étudie le dessin de la pièce à réaliser, définit un mode opératoire, programme les machines, choisit les outillages, installe et règle les outils. Après les premiers essais et tests, la production en série démarre.

Contrôler et corriger

Une fois le système de production en route, l'opérateur surveille le bon déroulement du processus. Rien ne doit lui échapper. Tout doit être conforme. À lui de respecter la qualité, les délais et les coûts. En véritable inspecteur des travaux finis, il contrôle des pièces prélevées, repère les dérives (dimensions, formes) et apporte les corrections nécessaires.

 

Compétences requises

Logique et méthodique

Réaliser des travaux d'usinage sur des machines à commande numérique, demande un esprit méthodique, de la logique et une attention soutenue. Le travail de l'opérateur exige, en effet, des gestes précis, de la minutie et de l'astuce, sans oublier une bonne résistance physique (travail debout en atelier, horaires irréguliers). Pour lire les plans, une bonne représentation des volumes dans l'espace est aussi nécessaire, sans oublier l'aptitude au calcul et l'utilisation de schémas et formules mathématiques.

Le sens des responsabilités

Chaque jour, l'opérateur rencontre des problèmes différents. À lui de réagir rapidement aux situations urgentes ou aux aléas de la production. À lui encore de se conformer, à tout instant, aux règles de sécurité. L'aptitude à travailler en équipe est particulièrement appréciée.

 

Accès au métier

Les formations spécialisées en mécanique, électricité, électronique, structures métalliques sont appréciées des entreprises.


Niveau bac

  • Bacs pro pilotage des systèmes de production automatisée ; productique mécanique, option décolletage ; technicien outilleur ; technicien d'usinage.

 

Niveau bac + 2

  • BTS industrialisation des produits mécaniques.

 

Source : ONISEP

Pour en savoir plus