Imprimer

Métiers et formations

Chimie - Caoutchouc - Matières plastiques

Chargé(e) hygiène sécurité environnement (HSE)

Chargé(e) hygiène sécurité environnement (HSE)

Le chargé hygiène sécurité environnement (HSE) veille à réduire l'impact de l'activité industrielle sur l'environ¬nement, mais aussi les risques d'accidents du travail, de maladies professionnelles, de nuisances sonores... au sein de son entreprise

  • Niveau d'accès : bac + 2
  • Salaire débutant: 1400  € 
  • Statut(s) : Statut fonctionnaire, Statut salarié 
  • Synonymes : Animateur (trice) prévention/sécurité, Chef du service hygiène sécurité, Conseiller(ère) hygiène environnement, Consultant(e) sécurité environnement,

 

Responsable environnement hygiène sécurité

  • Métiers Associés : Agent(e) de maîtrise de la ville de Paris (environnement - propreté - assainissement), Agent(e) de maîtrise de la ville de Paris (hygiène et salubrité), Coordonnateur(trice) sécurité et protection de la santé (SPS), Responsable du service Qualité Santé-Sécurité Environnement, Responsable qualité sécurité environnement (RQSE), Technicien(ne) supérieur(e) territorial(e) (prévention et gestion des risques, hygiène)
  • Secteur(s) professionnel(s) : multisecteurs 
  • Centre(s) d'intérêt : Je veux protéger la planète

 

Nature du travail

Veiller à la sécurité

Le chargé HSE a pour mission de réduire et de contrôler les risques professionnels au sein de l'entreprise, tels que les accidents du travail, les maladies professionnelles, les risques écologiques (pollution, nuisances sonores). Il analyse ces risques, les évalue et préconise des solutions adaptées. Il est également sollicité pour étudier les dangers potentiels lors de l'implantation d'une usine.

Former le personnel

Afin de réduire le nombre d'incidents, le chargé HSE conçoit et anime des plans de prévention au sein de l'entreprise. Il sensibilise le personnel aux questions de sécurité en organisant des exercices d'alerte incendie ou en formant aux techniques d'intervention en cas d'accident, par exemple.

Faire respecter les consignes

Le chargé HSE s'assure de la fiabilité des installations (systèmes d'alarme, portes coupe-feu, etc.) et veille à l'application de toutes les nouvelles normes en vigueur. Il rédige les consignes de sécurité, depuis l'interdiction de fumer jusqu'au port d'une tenue réglementaire. Il contrôle les conditions de travail du personnel et intervient en urgence s'il observe un risque précis.

 

Compétences requises

Des compétences techniques

Le chargé HSE connaît parfaitement les conditions de travail des salariés de son entreprise et les risques (éventuels) qu'ils encourent. Il possède des compétences scientifiques, techniques et juridiques régulièrement mises à jour. Spécialisé en chimie, en électricité, en informatique... il peut gérer certains types de risques. Dans tous les cas, il possède un diplôme de secourisme en entreprise.

Sens du résultat et pédagogie

Pour mener à bien ses missions, par exemple, pour diminuer de 50 % en 6 mois le nombre d'accidents dans une entreprise, le chargé HSE analyse la situation, fait des propositions réalistes et se fixe des résultats. Bien souvent, pour modifier les comportements à risques, le chargé HSE fait appel à son sens de la pédagogie.

Sang-froid et réactivité

Autorité, sang-froid, organisation, rigueur, talent de négociateur, capacité à travailler en équipe sont indispensables pour résoudre des situations d'urgence et décider rapidement. Enfin, le chargé HSE peut intervenir, à tout moment, sur plusieurs sites pour gérer une inondation, une biocontamination, une pollution accidentelle... Les astreintes horaires et les déplacements font donc partie de son quotidien

 

Accès au métier

Si les entreprises recherchent principalement des ingénieurs, les titulaires de BTS et de DUT sont également concernés par de nombreuses offres d'emploi.


Niveau bac + 2

  • BTS hygiène, propreté, environnement ;
  • DUT hygiène, sécurité, environnement ; 
  • DEUST conseiller en hygiène et environnement ;

 

Niveau bac + 3

  • Licences pro des domaines des sciences et technologies, du droit, de l'économie, de la gestion dans les spécialités qualité, hygiène, sécurité, environnement ;
  • Diplôme d'écoles spécialisées ;

 

Niveau bac + 5

  • Diplôme d'ingénieur ;
  • Masters pro des domaines de l'environnement, de l'économie et du développement durable, de la gestion et du traitement des déchets, de la biologie, de la chimie...

 

Source : ONISEP

Pour en savoir plus