Imprimer

Métiers et formations

Agroalimentaire

Responsable de production

Responsable de production

Délais, qualité, coût sont ses maîtres mots. Le responsable de production pilote les ateliers de préparation, de fabrication et de conditionnement en respectant ces impératifs.

Métier proche : Directeur de site de production.

 

Nature du travail

Le responsable de production dirige le fonctionnement de plusieurs ateliers ou d’une usine. Son objectif : des produits irréprochables livrés à bonne date. A cet effet, il organise la production en tenant compte des stocks, de l’enchaînement des séries de fabrication, des délais de livraison. Il prévoit les approvisionnements en matières premières et les besoins en personnel.

Véritable chef d’orchestre, le responsable de production suit la fabrication au jour le jour. En recherche permanente d’améliorations, il met en place des indicateurs de performance : productivité, rebuts, arrêts des machines... Ce manager d’équipe conseille les opérateurs et les conducteurs de ligne en stimulant la motivation collective. Proche du terrain, il s’implique dès qu’un problème technique surgit. Réactif, il trouve la solution qui s’impose en cas de panne sur un équipement ou de commande urgente. Il veille à la sécurité de l’environnement de travail et aux exigences de qualité toujours plus élevées.

Le responsable de production maîtrise les outils informatiques de gestion (gestion de production assistée par ordinateur) et les automatismes industriels. Il connaît tous les aspects de son produit et les procédés de fabrication.

Protrait

Responsable production et flux

"Quand nous sortons des pains de qualité en temps voulu, au coût standard, je suis satisfait", affirme le responsable qui encadre la production d'une usine de panification industrielle. Pour réussir ce défi quotidien, il coache son équipe en s'impliquant sur le terrain.


 "J'encadre 250 personnes dont 16 responsables de ligne, un gestionnaire de production chargé des plannings et de l'analyse de performance, ainsi qu'un gestionnaire de flux qui enregistre les commandes. Mon objectif est que les lignes tournent correctement".


 En clair, il anticipe la fabrication au plus juste et pose le bon diagnostic en cas de problème : "Si un robot tombe en panne, je dois décider rapidement de faire préparer les palettes manuellement".
Le responsable  fait preuve d'une bonne dose d'humanité pour motiver ses équipes. Pas vraiment difficile quand on a, comme lui, gravi tous les échelons.


 Recruté comme manutentionnaire, il a été successivement pétrisseur, animateur d'équipe d'emballage, responsable de ligne, technicien ordonnancement, responsable de flux, avant sa dernière promotion. "Connaissant le travail sur ligne, je sais comment faire passer les messages pour qu'ils soient acceptés. Et je fais en sorte de rendre les postes plus polyvalents. C'est plus valorisant pour les ouvriers et on gagne en performance."

Voie d'accès

  • BTS, BTSA,
  • DUT,
  • Licence professionnelle (secteur agroalimentaire),
  • Master,
  • Diplôme d’ingénieur en agroalimentaire.

 

Source : ONISEP « Zoom sur les métiers » : Les métiers des industries alimentaires